Les taux d'intérêt augmentent

Les taux d'intérêt recommencent à augmenter car les banques ne peuvent plus rivaliser avec la concurrence. En effet, certains banquiers préfèrent perdre un client plutôt que de revoir leur marge. 

" Les clients ne font plus confiance en leur banque et commencent à analyser le marché bancaire comme des vrais financiers. "

Seulement les banques ne peuvent plus suivre et baisser encore leur taux. Au premier trimestre 2015, les taux étaient au plus bas depuis 10 ans, à environ 2,19%.  

En 2008 les taux étaient arrivés à leur stade le plus haut, 5,07% en moyenne.

Si nous ne attendons pas à une tel élévation, préparez-vous à voir une légère augmentation de 0,10% en moyenne. 

 

Des explications outre-Atlantique

La réserve Fédérale (FED) aux Etats-Unis avait en 2008, après la chute de la banque Lehmans Brothers, mis en place une action de rachat d'actifs pour éviter (au mieux) une crise économique et financière. Ce programme s'appelle le Quantitative Easing (ou QE). 

En juin 2013, la FED avait essayé de réduire ses rachats d'actifs mais sans grand succès car le système financier s'était affolé. Cette année, une campagne de communication a été mise en place pour rassurer les actionnaires. Le but étant de ne pas augmenter les achats d'actifs sans le baisser non plus. La continuité est donc le maître mot.

La prochaine étape du programme de normalisation est de relever les taux bancaires à court terme, proches de 0 actuellement.

 

L'UE suit les EU

Le système financier et bancaire européen a souvent un temps de retard sur l'américain mais subit régulièrement les remous de celui-ci. Il est donc prudent de surveiller ces taux. N'hésitez pas à vous adresser à votre banquier, si vous aviez prévu des investissements ou travaux.