Afin de réduire vos intérêt de crédit, pourquoi ne pas partager un crédit avec un tiers ?

En effet, de plus en plus sont séduits par cette solution. Le crédit est le même, les taux également mais vous pouvez partager à deux les frais.

Avant tout, il faut choisir une personne de confiance et il est préférable d'établir un contrat entre vous deux avec le banquier.

Le plus souvent il s'agit du concubin mais ce n'est pas obligatoire.

Les deux signataires du crédit seront soumis aux mêmes critères de calcul pour l'évaluation d'un crédit :

- Taux d'endettement

- Taux d'apport personnel

- Taux du reste à vivre

Ils seront donc soumis l'un et l'autre aux mêmes obligations de remboursements envers la banque.

Attention, le co-emprunteur n'est pas un co-acquéreur

Pour un crédit immobilier par exemple, si le co-emprunteur ne figure pas sur l'acte de vente, il ne sera pas déclaré comme acquéreur du bien immobilier.

Les différents cas

Co-emprunt par des concubins : Contrairement au régime marital, les concubins ne sont pas solidaires de leur dette. Ainsi si un seul est emprunteur, le concubin ne sera pas tenu de rembourser l'emprunt si il n'est pas inscrit sur le contrat.

Co-emprunt par un couple marié : Cela dépend de votre régime marital. Si c'est sous le régime de la communauté légale, le conjoint sera alors également co-emprunteur car le couple est défini par un compte commun. Le conjoint est donc également responsable des dettes.

Si c'est sous le régime de la séparation des biens, deux cas sont possibles :

- Le conjoint a signé un crédit sous la forme de co-emprunteur et dans ce cas-ci il est également responsable du remboursement du crédit.

- Le conjoint n'a pas signé ce crédit et il n'est pas solidairement responsable.

En cas de séparation :

- Si le couple vend le bien, alors le crédit devra être remboursé intégralement, intérêts compris.

- Si l'un des deux conjoints souhaitent conserver le bien immobilier par exemple, alors il faudra signer un nouveau contrat pour reprendre l'intégralité du remboursement.