Argent, Billets, Calculatrice, Sauver

Simuler ses impôts est recommandé pour plusieurs raisons : anticiper le prochain prélèvement à la source, découvrir les différentes possibilités de défiscaliser, de même que les divers produits de placement pouvant être souscrits afin de rentabiliser son patrimoine. Cette simulation sera alors réalisée par le biais des outils électroniques proposés sur internet.

Le calcul de l’impôt peut aussi se faire manuellement. Si vous souhaitez effectuer vous-même le calcul, vous vous conformerez à plusieurs étapes qui sont les suivantes : le calcul du revenu imposable, des réductions et des déductions, du revenu brut global imposable et du revenu brut net imposable.

Étape 1 : calcul du revenu imposable

Il s’obtient en additionnant tous les revenus issus de différentes sources :

  • les salaires et les retraites
  • les bénéfices industriels et commerciaux (les revenus issus d’une location meublée sont classés dans les BIC)
  • les bénéfices non commerciaux (pour les professions libérales)
  • les bénéfices agricoles
  • les revenus de remplacement
  • les revenus de capitaux mobiliers (issus des produits de placement)
  • les revenus fonciers
  • les plus-values

Étape 2 : calcul des réductions et des déductions

Il existe plusieurs sources de déduction et de réduction applicables sur le montant total des revenus imposables. Ce sont par exemple :

  • les frais de garde d’enfant et l’emploi à domicile
  • les travaux d’économie d’énergie réalisées sur son logement (pour les propriétaires occupants et bailleurs)
  • les travaux ayant pour objet l’installation d’équipements pour seniors ou personnes handicapées
  • la rénovation d’un logement ancien (pour générer du déficit foncier qui sera également déductible des revenus imposables)
  • la souscription à des dispositifs défiscalisants (dans l’immobilier ou par le biais de l’achat de parts de sociétés pour soutenir certaines entreprises éligibles)
  • les dons aux associations (attention à toujours vérifier leur éligibilité également)
  • les frais réels dans le cadre professionnel (frais de déplacement, de restauration, de formation et autres)

Étape 3 : calcul du revenu brut global imposable

Le revenu brut global imposable est obtenu en plusieurs étapes :

  • tout d’abord, en diminuant les revenus imposables des réductions, des déductions ainsi que des crédits d’impôts comme énuméré ci-dessus. On obtient alors le revenu net global
  • celui-ci est diminué des abattements qui s’appliquent aussi par rapport au nombre d’enfants ou de personnes âgées à charge
  • le quotient familial entre en jeu : les parts fiscales seront calculées (par rapport à la situation familiale du contribuable)

Étape 4 : calcul du revenu net global imposable

Une fois le revenu brut global imposable obtenu, celui-ci tiendra ensuite compte de la tranche marginale d’imposition ou TMI, c’est-à-dire du barème par tranche de revenu. Notons que ce barème a été modifié pour 2021 – soit pour les revenus de 2020 – et qu’il donne lieu à une réduction d’impôt pour une certaine tranche de revenus (celui des revenus modestes et intermédiaires).

Les ajustements sont ensuite opérés : ce sont les décotes et les contributions exceptionnelles sur les hauts revenus.

Afin d’éviter toute prise de tête, l’utilisation des outils électroniques comme mentionné plus haut est proposée. Ceux-ci sont d’ailleurs régulièrement mis à jour en fonction de l’évolution de tous les éléments de calcul sus énumérés. Plusieurs simulateurs sont disponibles afin de vous permettre de calculer votre prochain prélèvement à la source. Dans ce cas, les éléments requis sont le montant de vos revenus nets imposables (il s’agit du montant mensuel et non annuel), puis du taux de prélèvement à la source. Notons que c’est l’administration fiscale qui détermine ce taux en fonction de la dernière déclaration d’impôt que vous lui avez fait parvenir. Cette simulation ne prend donc pas en compte les réductions d’impôt. Certains outils proposent en revanche le calcul complet de votre IR, en tenant compte de vos gains fiscaux.