L’investissement en SCPI fait parler de lui depuis quelques années. Il s’agit d’un véhicule de placement simple et très rentable avec un taux de rendement moyen de 5 %. Mais investir en SCPI n’est pas sans risque et pour pouvoir profiter des nombreux avantages que procure ce type d’investissement, il faut prendre quelques précautions.

Le choix du secteur d’activité de la SCPI

Pour les SCPI de rendement, le choix du secteur d’activité est très déterminant. En effet, le risque de perdre un capital dépend grandement du secteur de la SCPI. Les SCPI spécialisées dans l’hôtellerie ont par exemple souffert durant la crise sanitaire et jusqu’à maintenant. Investir dans ce secteur n’est pas conseillé pour le moment. Cependant, d’autres secteurs ont pu émerger et profiter de la situation actuelle comme ceux de la logistique et de la santé. Investir dans la pierre papier, c’est opter pour une SCPI dans un secteur rentable.

Faire attention au taux de rendement

Si le rendement est le principal attrait des SCPI, ce n’est pas pour autant le critère qui doit déterminer le choix d’une SCIP. En effet, la réalité n’est pas souvent ce qu’on pourrait le croire et il faut faire quelques recherches pour ne pas tomber dans le piège. Il faut aussi vérifier le TRI ou le Taux de Rentabilité Interne. Ce taux est mesuré en se basant sur le prix de la souscription, les dividendes accumulés et le prix de sortie. Cela permet de savoir ce qu’une SCPI peut rapporter véritablement sur plusieurs années.

Prévoir le budget nécessaire pour investir

Bien qu’une part de SCPI soit accessible pour quelques centaines d’euros, il ne faut pas négliger l’ensemble du budget. Un mauvais calcul peut entraîner un gouffre financier sans que l’on ne s’y attende. Dans ce cas, il faut tenir compte des frais d’entrée à la souscription qui représentent environ 12 % du montant investi. Aussi, il y a les frais de gestion qui peuvent représenter jusqu’à 14 % des loyers perçus en une année. Ces frais peuvent freiner certains investisseurs dans leur investissement s’ils sont mal calculés. Toutefois, il est possible d’éviter ces frais en incluant l’investissement SCPI dans une assurance vie.

Comme tout investissement immobilier locatif, l’investissement en SCPI n’échappe pas aux risques. Pour réussir dans ce type d’investissement, il est fortement conseillé de faire appel à un conseiller en patrimoine surtout pour les débutants.