Lors de vos travaux en immeuble il y a différents types de ces travaux. Selon le type de travaux vous allez pouvoir bénéficier de différentes aides financières. En effet, les coûts des travaux sont globalement importants et nécessitent certaines aides afin de pouvoir financer ceux-ci. L’État est le principal actionnaire à ce sujet car il y a certaines normes à respecter, puis vient ensuite des organismes divers.

Les différentes aides financières

Afin de financer vos travaux vous pouvez obtenir certaines aides cumulables ou non. Tout dépend de la nature de vos travaux et de votre situation. Il existe 8 aides financières principales de nos jours:

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

  • La TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique

  • La réduction d’impôt Denormandie

  • Les aides des entreprises de fournitures d’énergie (CEE)

  • L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

  • L'exonération de la taxe foncière pour des travaux d’économies d’énergie

  • Un chèque énergie pour aider à payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation

  • Les aides du programme Habiter mieux de l’agence nationale de l’habitat (ANAH)

Effectuer des travaux grâce à ces aides va vous permettre d’améliorer l’isolation de votre logement, de faire baisser la facture de chauffage ou encore d’investir dans une chaudière plus performante.

Focus sur le crédit d’impôt

Le CITE, Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, désigne une facilité fiscale qui permet aux particuliers d’être remboursés d’environ 30 % des sommes dépensées pour une catégorie de travaux prédéfinie. Ces travaux sont ceux qui visent à améliorer l’efficacité énergétique de votre bâtiment. Cela sera applicable sur une isolation thermique, le chauffage, l’eau chaude ou encore l’installation d’équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables. Ensuite, pas tous les logements sont éligibles. Les logements bénéficiaires de cette aide sont les suivants:

  • Logements dont vous êtes le propriétaire ou locataire au moment du paiement de la facture

  • Logements se situant dans un immeuble collectif

  • Logements utilisés à but professionnel sont également bénéficiaires.

Puis, il y a des conditions d’éligibilité selon le résident qui doit être:

  • En France ou assimilé aux résidents

  • Le propriétaire, locataire ou logé à titre gratuit dans le logement

Concernant les dépenses éligibles, vous avez accès à cette liste sur le site des impôts. N’oubliez pas que vos travaux doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE.

Pour connaître le prix d'un crédit impot en isolation thermique dans un immeuble renseignez-vous sur les différentes aides par ces mêmes caractéristiques.