Depuis toujours, l’une des nombreuses conséquences négatives de la guerre est la détérioration de la situation financière du pays concerné. Ukraine ne dérogea pas à cette tradition. En effet, le pays qui s’est vu entrer en conflit avec la Russie depuis novembre 2013 est en train de déployer toutes les grandes méthodes en vue de ramasser son économie en plein affaissement. Aujourd’hui, la décision du pays selon laquelle sa plus grande banque serait nationalisée leur permettra de sauver les dépôts d’énormément de clients, soit un nombre qui avoisine les 20 millions.

Comment l’Ukraine compte-t-elle sauver la situation financière du pays ?

Dimanche 18 décembre 2016, un communiqué selon lequel Ukraine allait devenir propriétaire à 100 %de PrivatbBank a été publié. Ce communiqué venait confirmer les rumeurs qui soutenaient que l’avenir de PrivatBank devenait de plus en plus incertain. Après le retrait de leur principal actionnaire, le milliardaire Igor Kolomoiski, la situation n’a eu sans cesse de se dégrader au sein de la banque. Il fallait impérativement y mettre un terme et c’est dans cette optique que le gouvernement a décidé de tenter cette opération qui permettra au moins de préserver l’intégralité des dépôts des épargnants, population comme entreprises.

En quoi l’opération pourrait-elle remédier à la situation économique du pays ?

Les rumeurs qui persistaient sur la santé dégradante de PrivetBank inquiétaient au plus haut point le marché. Ainsi, en choisissant de nationaliser la première banque du pays, Ukraine échappe de justesse à l’écroulement de tout son système bancaire. Sachant que la majorité des banques n’a plus la capacité de survivre à une nouvelle crise économique, il a fallu prendre des mesures pour aider l’économie du pays à se relever petit à petit après avoir subi un tel marasme. La stabilité financière du pays se voit donc assurée grâce à la décision prise par le gouvernement.